Estimation de la Production Sucrière 2018

Cette année, la campagne sucrière 2018 va démarrer le 1 juin 2018 avec la mise en route de l’usine
d’Altéo à Union Flacq. Les trois autres usines suivront au mois de juillet avec Omnicane dans le
secteur Sud le 3 juillet, Terra située dans le Nord le 5 juillet. La dernière usine à entrer en opération
sera celle de Médine située dans le secteur Ouest de l’Ile, le 9 juillet 2018. Selon les indications
disponibles à ce jour, la récolte sucrière devrait se terminer à la troisième semaine de décembre,
soit au bout de 28 semaines. Notons que la première usine prévue de clore la coupe 2018 sera celle
de Médine à la mi-novembre.

Malgré les cyclones du début d’année, Ava et Berguitta, suivis de trois mois de pluies avec des
niveaux de pluviométrie enregistrés largement au-dessus de la normale, les conditions climatiques
qui ont prévalu sur l’île d’octobre 2017 à avril 2018, période de la pousse de la canne, n’ont dans
l’ensemble pas été néfastes à la canne. A titre d’anecdote, avec des pluies enregistrées de 306% par
rapport à la normale, le mois de janvier a été le mois le plus pluvieux depuis les 38 dernières
années. A fin avril 2018, la hauteur totale de la canne n’accuse qu’un retard minime de 5% par
rapport à la normale, le secteur sud étant celui le plus affecté. Avec l’approche du début de la
récolte, les premières analyses annoncent une richesse – indicateur de l’accumulation de saccharose
– légèrement supérieure à celle de 2017 par uniquement 0.30, mais inférieure à 2016 par 1.60. Avec
l’arrivée de l’hiver, il est prévu que la croissance de la canne n’évoluera pas grandement mais, par
contre, l’accumulation de saccharose augmentera. Les conditions climatiques qui vont prévaloir
pendant le début des mois d’hiver seront déterminantes pour cette accumulation de sucrose.
En se basant sur les informations récoltées à ce stade et tenant compte des conditions climatiques
actuelles, la production sucrière pour 2018 est donc estimée à environ 350 000 tonnes basée sur
une production de canne d’environ 3.6 millions de tonnes et un taux d’extraction moyen de 9.9%.
Pour conclure, à titre comparatif, en 2017, légèrement plus que 3.7 millions de tonnes de canne
furent récoltées donnant une production de 355 213 tonnes de sucre avec un taux d’extraction
moyen de 9.57%.

Cette première estimation de la récolte est établie à l’issue de la première réunion du Crop Estimate
Coordinating Committee tenue le mardi 15 mai 2018, et présidée par la Chambre d’Agriculture. Ce
comité est constitué de représentants de la Mauritius Cane Industry Authority, du Mauritius
Sugarcane Industry Research Institute, des établissements sucriers, du Sugar Insurance Fund Board,
du Mauritius Sugar Syndicate, de Statistics Mauritius et du Ministère de l’Agro Industrie et de la
Sécurité Alimentaire.

Le Crop Estimate Coordinating Committee assurera un suivi régulier de la situation.

Pour plus d’informations, appeler :
Jacqueline Sauzier – Secrétaire Général
Chambre d’Agriculture de l’Ile Maurice
Tél 432 1530 / 432 1535